Sign in to follow this  
SgtEagle

Wave's chronicles

Recommended Posts

Littéraire dans l'âme, j'avais une petite envie d'écriture, enjoy!

"-Connor! Un magasin!

Le chargeur vola en direction du Sergent en manque de munitions. A peine eut-il rechargé qu’une balle de AK-47 traversa son épaule. Tombant au sol, il repensa à sa femme, à son nouveau née, à sa famille. Reprenant ses esprits, il abattit son ennemi qui s’effondra plus loin. Mais reprenons depuis le commencement.

Lui c’est le Sergent Liam Eagle, un bon soldat, un héro d’après certain. Un héro? Il refusait ce titre. Le soldat voyait juste des morts qu’il a causé en Irak, puis en Afghanistan, il était juste un assassin. Tuer pour son pays, il n’avait pas signé pour ça. Liam voulait simplement aider son pays, aider le monde, sauver des personnes dans les pays pauvres. Cependant, il était bien loin du compte. Ca fiancée l’avait suppliée de ne pas partir, et pourtant il l’a fait, il a rempli son devoir un nombre incalculable de fois.

Même après tous ces combats, il restait un poète, un homme et non pas une machine à l’instar de certains qui deviennent fou. Ha si vous auriez vu cette joie quand son fils est arrivé au monde! Un homme comblé! Quelques larmes coulèrent sur ses joies parait-il. Tout était parfait, trop parfait. Son portable vibra dans la poche de son veston. C’était l’armée. Un conflit venait d’éclaté contre les Russes et son unité, la Wave, était déployée.

Embrassant sa femme et son fils, Liam s‘en alla le cœur lourd, une fois de plus pour son pays. Ce départ était plus difficile que les autres, c’était comme un adieu, une intuition de mort.

Eagle entra dans l’avion. Un soldat de son unité l’attendait pour le débriefé. Ils allaient être parachutés en zone hostile. La mission se nommait « Opération Tempête de feu ». Autant vous dire que ça ne sera pas de la rigolade!

Eagle regarda attentivement ses compagnons. Comment souvent, il leur offrit un beau discours pendant que la porte s‘ouvrait, le vent bousculant les esprits. A terre, des combats faisaient rage sur le sable chaud.

-Mes amis, mes frères. Aujourd’hui ce n’est pas les Talibans que nous combattrons. Nous ne sommes pas en Afghanistan. Vous vous êtes tous engagé dans cette aventure en connaissance des risques. Vous voulez changer la donne, que l’Histoire se souvienne de vous. Voici votre combat, voici notre combat. De cette opération dépendra l’avenir de notre pays! Au sol, des chars nous attendent, ce sera un véritable massacre. C’est pour cela que je ne peux vous ordonnez de combattre. Aucun d’entre vous ne sera poursuivit en justice, je dirais que vous étiez tous au combat. Maintenant la balle est dans votre camp. Quoi qu’il arrive je sauterai de cet foutu oiseau de métal! Qui sera avec moi?

Sans la moindre hésitation, tous avancèrent d’un pas. Eagle était fier d’eux, fier de son unité, fier de la Wave.

-Quels sont les deux seules choses qui peuvent descendre du ciel? Demanda le Sergent.

-Les cadeaux divins et les commandos para! Répondit l’un de ses soldats.

Après un grand sourire, Liam sauta, sans aucune peur. Cette sensation était si unique, si sublime. Plus loin, un de ses amis avait du mal à actionner son parachute. Eagle se rapprocha de lui rapidement pour actionner la manette qui avait gelée.

Arrivé au sol, les tirs fusaient déjà. Le Sergent organisa ses soldats. La Wave devait détruire deux chars et neutraliser une mitrailleuse lourde qui bloquait les soldats Américains. Ils commencèrent par les chars. Eagle, fidèle à lui-même, traversa le champ de bataille pour atteindre un point d’où il pourrait les voir. Les balles sifflaient mais il ne faiblissait pas, son cœur était celui un lion. Arrivé sur la colline, il plaça le marqueur laser vers un char. Un F-35 survola la zone. Son missile trouva vite sa cible qui explosa.

Plus loin les membres de la Wave combattaient vaillamment, couvrant ses arrières. Subitement, Liam vit une ombre juste à coté de lui. Se retournant il vit un Spetsnaz armé d’un couteau levé. Sa vie défila devant ses yeux. Tout cela était vain, pourquoi combattre, pourquoi donner sa vie? Non, il ne regrettait pas, il était fier de mourir de pour son pays, pour son épouse, pour son fils. Tout se passa alors très vite. Le soldat d’élite Russe fut projeté au sol juste avant qu’un son assourdissant atteigne ses oreilles.

Reprenant ses esprits, le Sergent remercia le sniper d’un signe de tête. Liam s’approcha du soldat. Lui aussi devait avoir une famille, peut être même des enfants. Plus jamais il ne reviendra chez lui sous le clairon glorieux de la victoire.

-Eagle grouille toi, le char nous a repérés! Cria un de ses camarades à l’oreillette.

Sans hésiter, il reprit le marqueur laser et visa l’autre char qui subit le même sort que l’autre. Il ne restait plus que cette fichu mitrailleuse!

Son ami Sniper tenta de la neutralisée en abattant le tireur qui fut vite remplacé, c’était peine perdu. D’un geste héroïque, son compagnon surnommé Sparadra courra vers la mitrailleuse qui rechargée lentement.

-Couvrez le! Hurla le commandant.

Tous tirèrent alors dans la même direction à feu nourri. Un spectacle des plus splendides!

-Connor! Un magasin! Demanda Eagle.

A peine a-t-il eut le temps de recharger qu’une balle le projeta à terre. Reprenant sa M16 au sol, le blessé tua son assaillant.

Plus loin, Sparadra lança une grenade à fragmentation qui détruisit la mitrailleuse fixe, devant les yeux plein d‘admiration des simples soldats qui s‘empressèrent de repousser les Russes.

Liam resta sur le sol, il allait survivre, ce n’était que le bras. Seulement deux simples mots sortirent alors de sa bouche asséchée par le sable blanc.

-C’est fini."

Un petit commentaire? C'est pas parfait, j'en suis conscient, c'était juste une petite envie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est plutôt pas mal ! J'imagine que ce texte n'est destiné qu'à nous mais si jamais tu écris pour un public plus large pense à bien te relire ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est cliché, ce qu'il y a c'est que quand on connait un peu l'armée,

on n'arrive pas à croire à cette histoire, arracher une unité d'élite à

leur famille aux états unis pour neutraliser 2 chars et une mitrailleuse

à l'autre bout du monde...

Le passage sur le fait que les soldats doivent être volontaires pour sauter

alors qu'ils sont au dessus de la zone n'est pas réaliste non plus.

Sinon il y a quand même de l'idée je dis pas, on croirait un livre de poche

des éditions Gerfaut de l'époque. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est juste que le Sergent est sympa^^ C'était assez symbolique en fait, m^me irréel, je suis d'accord. C'est très loin d'être mon meilleur. D'habitude mon truc c'est la poèsie^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this